• La boîte à outils

Préparer une session de créativité, choisir son format

A quoi ça sert ?

L’outil préparer une session de créativité, choisir son format vous permettra de comprendre quelle type de format est le plus adapter à vos objectifs de conception, une fois ceux-ci définis.

Dans quels cas ?

Utilisez cet outils lorsque vous voulez produire des solutions en utilisant l’intelligence collective mais que vous ne savez pas vraiment quel type de solution vous voulez produire. S’agit-il d’améliorer un dispositif ? S’agit-il de créer de nouvelles solutions ? Ou s’agit-il encore de dégager des orientations stratégiques en ayant une vue prospective des tendances à l’œuvre en se projetant dans un horizon plus ou moins lointain ??

Comment l'utiliser ?

Téléchargez et imprimez l’outil en le remplissant pas à pas.

Clarifier d’abord le problème / défis auquel vous souhaitez répondre.

Définissez ensuite le type de produit que vous voulez obtenir de votre session.

En fonction de ces deux facteurs, définissez le format auquel correspond le mieux votre besoin.

Définissez le lieu dans lequel vous organiserez votre session.
Enfin, vous devrez définir les participants que vous souhaitez inviter à votre session. C’est l’une des activités les plus importantes de votre préparation. En effet la pertinence des solutions que vous allez produire dépend avant tout des compétences et points de vue qui seront réunis dans les équipes de conception.

Une astuce : si vous n’arrivez pas à définir votre format, répertoriez d’abord le profil des participants dont vous voulez que les équipes soient composées.
Si vous allez travailler principalement avec des bénéficiaires de votre solution, par exemple les agents publics utilisateurs d’un applicatif métier, privilégiez la session UX.
Si vous avez beaucoup de profils d’experts de haut niveau dans vos participants, choisissez une session prospective qui vous permettra de dégager des opportunités stratégiques.
Si vous avez seulement des usagers, faites une session de tests, afin d’observer les principaux irritants que vos usagers subissent (pour ce faire vous pouvez également utiliser l’outil « réaliser une cartographie d’expérience, un parcours d’utilisation »).