• La boîte à outils

Préparer une veille prospective avec l'anticipation stratégique

Qu'est-ce que c'est ?

Afin de réaliser au mieux votre veille prospective, l’anticipation stratégique est une méthode utilisée dans le secteur privé afin de connaître les tendances sociales et technologiques qui impactent l’activité d’une organisation et de ses concurrents. Cette méthode de veille est conçue pour répertorier les innovations mises en œuvre par des organisations qui vous ressemblent.

A quoi ça sert ?

Cet outil vous permettra d’identifier et classer les grandes tendances technologiques et les nouvelles pratiques sociales propres à votre activité ou au besoin spécifique auquel vous cherchez à apporter une réponse.

Dans quels cas ?

Vous pouvez utiliser cette méthode lors des phases de cadrage de votre projet afin de bien comprendre ce qui se fait de mieux par rapport à votre activité. Cette méthode est ainsi particulièrement utile pour vous permettre d’emmagasiner des savoirs techniques qui vous permettront de guider votre conception et de vous assurer que vos idées vous permettront d’apporter un usage particulièrement innovant.
Lorsque vous animez une session de créativité, vous pourrez ainsi inspirer vos participants avec les différents leviers pratiques et technologiques que vous aurez identifié, afin de leur permettre de sortir du cadre et d’imaginer des contextes tirant le plein bénéfices de tendances qu’ils ne connaissent pas forcément.

Comment l'utiliser ?

Pour alimenter votre réflexion, effectuez une veille de ce que d’autres services similaires au votre, en France ou à l’internationale pourrait faire. Répertoriez également les innovations pertinentes venues de la sphère privé. Une simple recherche sur Google vous permettra d’obtenir des exemples d’innovation.
Effectuez d’abord un parangonage (un « benchmark ») des principales nouveauté sur votre secteur, puis posez vous ces questions :
1. Cette nouveauté est-elle une pratique sociale (ex : le crowd learning) ou s’agit-il d’une évolution technique (ex : les MOOC) ?
2. Cette innovation est-elle déja bien diffusée (ex : les MOOC) ou n’est-elle encore exécutée que par certains acteurs qui serait plus en avance (ex : le crowd learning) ?

Vous étudierez ensuite les concepts qui vous semble avoir le plus d’intérêt. Pendant les phases de conception, vous devez être en mesure d’expliquer en quoi chacune de ces tendances pourrait présenter un intérêt pour repenser votre politique publique ou votre modèle d’activité.