Tester un prototype

Collecter des retours pour améliorer une solution jusqu’à l’aboutissement d’une version robuste

Un prototype vous permet de tester rapidement votre solution auprès de ses usagers et des agents qui la mettront en œuvre. En répétant ces tests, vous obtiendrez de précieux enseignements qui vous permettront de concevoir une solution qui satisfasse vos usagers et soit réaliste à mettre en œuvre.

Définissez votre protocole de test :

En fonction des questions auxquelles votre prototype doit vous aider à répondre, établissez un protocole de test qui vous assure de tirer un maximum d’enseignements de votre expérimentation.
• Déterminez auprès de qui votre prototype doit être testé : quels usagers ? Quels agents ?
• Identifiez le contexte le plus propice pour atteindre ces cibles et obtenir leur retour : si le test de votre prototype requiert du temps par exemple, évitez les heures de grande affluence ou les périodes de surcharge d’activité, les usagers n’auront ni la disponibilité, ni la disposition d’esprit nécessaire pour vous répondre sereinement.
• Choisissez les conditions dans lesquels vous souhaitez leur soumettre votre prototype : pouvez-vous l’expérimenter en conditions réelles ? Devez-vous mettre en place un protocole d’expérimentation spécifique qui reproduit pour partie des conditions réelles ?

Rédigez un scénario de test :

Définissez étape par étape un scénario de test que vous reproduirez à l’identique pour chaque personne qui fera l’expérience de votre prototype. Précisez les étapes successives de l’expérimentation à commencer par la présentation de l’expérimentation. Ne présentez à l’usager ou à l’agent que le strict nécessaire pour qu’il puisse tester le prototype.

Les scenarii peuvent impliquer que vous jouiez un rôle dans l’expérimentation.

Réalisez les tests :

Laissez l’usager interagir avec le prototype sans intervenir autant que possible. Observez-les attentivement pendant qu’ils testent et consignez vos observations par écrit. Invitez-les à décrire à voix haute ce qu’ils font et pourquoi ils le font. Ces informations vous sont utiles pour comprendre comment ils s’approprient votre prototype, ce qui fonctionne et ce qui dysfonctionne.

A l’issue du test, il est utile de proposer un bref entretien pour recueillir le retour des usagers sur leur expérience : quel a été leur ressenti ? Qu’est-ce qu’ils apprécient ? Qu’est-ce qu’ils n’apprécient pas ?

Intégrez le retour des tests à votre prototype :

Intégrez les retours des tests à votre prototype au fur et à mesure. Reproduisez les tests de façon à évaluer à chaque nouvelle version si votre prototype répond aux objections. Votre prototype doit évoluer à mesure que vous tirez des enseignements des tests. C’est un processus itératif. Reproduisez autant de tests que nécessaire pour parvenir à une version robuste de votre prototype : c’est-à-dire une version qui satisfasse vos usagers et réponde à son besoin et/ou une version qui intègre suffisamment les contraintes de mise en œuvre pour pouvoir être déployée avec une probabilité de succès élevée.

les outils