Concevoir des prototypes de sa solution

Créer des premières versions d’une solution pour en explorer les possibilités et les tester auprès de vos usagers

Comment expérimenter ? En concevant des prototypes qui aident à préfigurer le fonctionnement de la solution en situation réelle. Prototyper une solution, c’est donner à votre idée une première forme tangible et concrète. Avec un prototype, vous proposez à vos usagers une première expérience du service, vous mesurez s’il répond à leurs besoins et vous observez comment ils interagissent avec lui afin d’améliorer votre solution. Vous permettez aussi aux parties prenantes du service de se projeter concrètement dans son fonctionnement et d’anticiper ses conditions de mises en œuvre.

Prototyper une solution :

Un prototype d’une solution est différent d’un pilote. Le prototypage est une étape de conception de votre solution. La qualité d’un prototype se mesure aux enseignements qu’on en retire plutôt qu’au succès de la solution auprès de son public. Même un prototype qui vous conduit à abandonner votre solution est un prototype réussi : il vous épargne d’investir inutilement des ressources dans la mise en œuvre d’une mauvaise solution.

Déterminez ce que vous souhaitez apprendre :

Avant de construire un prototype, interrogez-vous sur ce que vous souhaitez en apprendre. Sur quelles hypothèses est construite votre idée de solution ? Votre prototype permettra de les étayer, les corriger ou encore de les invalider. Quelles sont les inconnues de votre solution ? Quels aspects de votre idée de solution requièrent d’être partagés, approfondis, discutés ? Selon le niveau de maturité de votre solution, des prototypes peuvent répondre à plusieurs questions :
Au stade de simple concept : partageons-nous tous une même compréhension de la solution ? Comment cette idée peut-elle être enrichie ? Quels problèmes soulèvent-elles ?
Dès lors que le concept est éprouvé : la solution répond-elle effectivement aux besoins ou aux attentes des usagers auxquels elle est destinée ? Sont-ils réceptifs à la solution ? Qu’est-ce que les usagers apprécient ou au contraire réprouvent ?
• Auprès des parties prenantes de votre solution, un prototype peut permettre de répondre aux questions suivantes : quelles sont les conditions à réunir pour que la solution soit mise en œuvre ? Quels sont les changements d’organisation à engager pour mettre en œuvre la solution ?

Préfigurez les prototypes à concevoir :

Rassemblez les principaux contributeurs de la phase de conception de la solution et partagez la liste des questions que vous avez élaborées. Complétez-la de leurs retours. Pour chacune des questions, déterminez quelle forme de prototype serait la plus susceptible d’apporter des réponses. Selon la maturité de votre solution et ce que vous souhaitez tester, plusieurs formes de prototypage s’offrent à vous. Que vous cherchiez à tester le concept de votre solution, sa forme physique ou son fonctionnement, votre solution peut par exemple se matérialiser en : affiche, jeu de rôle, représentation graphique, maquette physique ou numérique, simulateur, etc…

Déterminez quelles sont les questions prioritaires pour le développement de la solution et les premiers prototypes à élaborer.

Réunissez les ressources nécessaires au prototypage de votre solution :

Mobilisez les compétences et les ressources spécifiques requises pour la conception de votre prototype. Si vous souhaitez prototyper un espace d’accueil par exemple, vous êtes susceptibles d’avoir besoin de matériaux pour réaliser une maquette physique, ou de compétences numériques pour une modélisation en trois dimensions de cet espace. Préparez votre atelier de prototypage en réunissant les ressources nécessaires. Le prototypage requiert de l’ingéniosité plutôt que des ressources importantes : vous pouvez concevoir le premier prototype de votre nouveau service numérique en dessinant les écrans sur de simples feuilles de papier.  

Elaborez votre prototype :

Concevez des prototypes aussi tangibles que possible de façon à pouvoir les tester. Soyez ingénieux et investissez un temps mesuré dans l’élaboration de votre prototype. Il s’agit de recueillir des retours d’usagers et d’agents qui concourront à la mise en œuvre de la solution pour aider à sa conception, il ne s’agit pas de développer la solution avant l’heure. Selon son niveau de complexité, un prototype peut être élaboré en une demi-journée d’atelier ou en quelques jours ; mais sa conception ne doit pas excéder deux à trois semaines.

les outils