Mobiliser les connaissances disponibles

Réunir ce que l'on sait du sujet pour préparer les recherches à entreprendre

Si vous êtes confrontés à un problème, il y a fort à parier que d’autres le sont aussi. On ne part jamais de rien. Mobilisez les connaissances existantes, soyez curieux, explorez les réponses apportées par d’autres à des problèmes similaires, inspirez-vous d’autres initiatives, regardez comment ils abordent le sujet.

Organisez un groupe de travail ouvert

Si ce n’est déjà fait, il est temps d’initier un groupe de travail que vous réunirez périodiquement pour décider des orientations du projet. Ce groupe mobilise les personnes intéressées par le projet, ceux qui disposent de connaissances, théoriques ou pratiques, et surtout des clients et partenaires de la solution que vous souhaitez concevoir. Ne contraignez personne à y participez, convainquez-les.

Valorisez les connaissances internes

Les agents au contact des usagers, par leur activité et leurs échanges réguliers, ont une connaissance empirique des problèmes que les usagers rencontrent, de leurs causes et de comment ces difficultés se manifestent. Ne vous privez pas de ce savoir : associez-les à votre groupe de travail, interrogez-les et discutez avec eux de vos hypothèses.

Documentez-vous

Le problème que vous vous êtes donné pour objectif de résoudre a probablement été l’objet d’études et de recherches de la part de chercheurs, d’experts, de collectifs citoyens… Quelles analyses dressent-ils de la situation ? Quel est leur diagnostic ? Quelles réponses préconisent-ils ?

Identifiez des initiatives inspirantes

Le problème que vous affronté a sans doute déjà été surmonté par d’autres, pour partie au moins. D’autres organisations ne le rencontrent pas. Cherchez à savoir comment et pourquoi. Identifiez les organisations les plus innovantes, les plus en pointe, sur le sujet : faîtes l’expérience de leur service dès lors que c’est possible. Prenez contact avec eux et interrogez-les sur les transformations qu’ils ont mises en œuvre pour parvenir à ce résultat. Elargissez le champ de vos investigations : l’inspiration se loge aussi dans des environnements culturels éloignés des vôtres : administrations étrangères, secteur privé ou associatif, etc…

Echangez avec vos homologues

Une communauté professionnelle est le moyen de progresser collectivement plus rapidement sur les problèmes auxquels vous êtes confrontés. Partagez vos diagnostics et vos embryons de solutions pour vous inspirer mutuellement.

Partagez vos enseignements

Les enseignements que chaque membre de votre groupe de travail glane à mesure de ses lectures, de ses rencontres, de ses visites, doivent être partagés lors des réunions afin de s’enrichir mutuellement dans une dynamique d’intelligence collective et de converger sur un diagnostic partagé.

les outils