Bien formuler son objectif

Déterminer un objectif pertinent pour ne jamais s’en détourner

Initier un projet commence par se donner un objectif clair en réponse à un problème, à un dysfonctionnement, à un irritant. Un projet ne se mène pas seul. Il agrège une équipe, des contributeurs, des soutiens, des contradicteurs et des parties prenantes. Parvenir à une formulation claire et fédératrice des objectifs du projet est la première étape pour s’adjoindre les bonnes volontés et guider vos travaux.

Définissez un objectif sur la base d’un problème à résoudre

Démarrez votre projet en énonçant clairement le problème, le dysfonctionnement ou l’irritant que vous souhaitez résoudre. Si vous n’identifiez pas de réels problèmes, interrogez-vous sérieusement sur la pertinence de lancer ce projet. Un projet débute par la volonté sincère de corriger une situation insatisfaisante, qu’elle soit vécue par des usagers ou des agents publics, non par une idée préconçue de solution à apporter.

Adoptez le point de vue de l’usager

Afin de bien circonscrire le problème auquel vous souhaitez répondre, formulez-le du point de vue de l’usager, que cet usager soit interne ou externe à l’administration. Si vous n’identifiez pas d’usagers ou de bénéficiaires dont la situation s’améliorerait une fois le problème résolu, à nouveau, interrogez-vous sérieusement sur la pertinence de lancer ce projet.

Définissez un horizon désirable

En contrepoint à la situation problématique de l’usager que vous avez décrite, décrivez quelle serait une situation idéale dans laquelle le problème aurait été surmonté.

Donnez un objectif à votre projet, pas deux

En réponse au problème identifié, votre objectif consiste donc à concevoir une solution qui permettrait d’aller de la situation existante que vous avez définie à l’horizon que vous avez tracé. Autant que possible, formulez cet objectif de façon claire, directe et engageante : « comment faire pour que chaque individu reçoive les aides sociales auxquelles il a droit ? » par exemple. Ne multipliez pas les objectifs, ni les problèmes auxquels votre projet entend répondre. Vos efforts doivent être tendus vers ce seul objectif : les objectifs complémentaires qu’on ne manquera pas d’adjoindre à votre projet doivent lui être subordonnés.

Consignez vos convictions dans un document à partager :

En quelques lignes, rassemblez ces convictions : le problème que vous allez résoudre, les usagers ou les agents auxquels s’adressera votre solution et l’objectif que vous vous êtes fixés. Ce document constitue le cahier des charges de votre projet. Revenez-y autant de fois que nécessaire lors de votre projet et partagez-le largement pour expliquer votre projet.

les outils