• Glossaire

    N’oubliez pas que selon votre navigateur, cette sélection peut disparaître de votre mémoire cache. Si vous êtes intéressé pour avoir un espace personnalisé qui enregistrerait vos données, indiquez le via le formulaire de contact pour que nous puissions faire évoluer les fonctionnalités du site.

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Atelier citoyens

Démarches participatives

• Initié et piloté par le SGMAP, le dispositif ateliers citoyens inspiré des conférences de citoyens permet de recueillir l’avis de citoyens non experts suite à leur formation par des experts.

• L’avis, construit collectivement et de manière éclairée permet d’alimenter les réflexions des décideurs publics en amont d’un plan national ou d’un projet / d’une proposition de loi.

• Il s’applique à des thématiques sujettes à débat et sur lesquelles des experts prennent position (exemple : sujet polémique ou à fort enjeu, évolution d’une politique publique, etc.). Pour les sujets plus techniques à caractère éthique et/ou scientifique, le recours à la conférence de citoyens est plus adapté car les moyens dédiés à la concertation sont plus importants (exemple : fin de vie).

Atelier collaboratif

Démarches participatives

• Les ateliers collaboratifs visent d’une part à identifier les points posant problèmes (ex : complexité dans un parcours usagers ou une démarche) et d’autre part à co-construire des projets, des solutions. Dans les deux cas cela permet de croiser en tenant compte les intérêts des différentes parti-prenantes (par exemple attentes usagers, versus contraintes agents, de l’administration, intérêts des différents acteurs d’un éco-système, etc.)

Barcamp

Démarches participatives

• Le terme Barcamp fait référence au « Foobar » (terme argotique de programmation informatique) Cette démarche est née en août 2005 en réponse au Foo Camp, une « non-conférence » annuelle hébergée par Tim O’Reilly , mais qui ne se tenait que sur invitation après sélection des participants.

• Un Barcamp est une rencontre ouverte à tous (dans la limite des places disponibles), où le contenu est fourni par des participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C’est le principe « pas de spectateur », « tous participants ».

• Le principe du Barcamp est de permettre à un public d’amateurs et de professionnels du numérique de se retrouver autour d’ateliers-participatifs afin d’échanger sur les problématiques et champs de recherche qui font l’actualité du secteur du web et de l’internet, et de développer ensemble des solutions (idées, projets, services, processus etc.).

• Le format classique du Barcamp a toutefois progressivement donné naissance à des rencontres plus spécialisées sur des thématiques, telles que le langage de programmation (exemple : JavaCamp), la santé (HealthCamp), ou encore les transports (TransitCamp), etc.

• Les Barcamps se distinguent des autres démarches par l’absence de programme précis établi à l’avance : si la thématique peut parfois être fléchée, les participants décident de la façon dont elle sera traitée. Ces éléments contribuent à l’attractivité de la démarche, qui fait fortement appel à l’innovation citoyenne.

Canevas

Design, Architecture

Un canevas, ou template est une représentation graphique qui permet de guider un raisonnement logique par une trame et des questions.

Cartographie de connaissance

Intelligence économique

Co-design

Start-up, Design

Co-design, ou co-conception, est le terme qui désigne une activité créative collaborative visant à imaginer ensemble une solution à un problème. Le co-design s’appuie sur des méthodes d’intelligence collective et de design, inspirées de l’ingénierie et des start-up. Cette approche implique un pied d’égalité entre les participants ainsi qu’un cadre de travail bienveillant et convivial.

Conférence de citoyens

Démarches participatives

• Une conférence de citoyens est un outil de démocratie participative créé au Danemark dans les années 1980 par le Danish Board of Technology et importé en France à la fin des années 1990.

• L’appellation internationale de cette démarche est « conférence de consensus » . La méthode employée peut varier selon les pays.

• La conférence de citoyens s’applique à une question de société controversée à caractère scientifique ou technique, en amont d’une décision, afin d’alimenter la réflexion publique sur ce sujet.

• Les citoyens sont formés sur le sujet par des experts, et fournissent ainsi un avis éclairé construit collectivement qui vient appuyer la décision publique et limite les contestations.

Consultation en ligne

Démarches participatives

• Les consultations en ligne permettent de recueillir l’avis d’un public large tout en mobilisant peu de moyens. Elles constituent par ailleurs un outil de communication important sur les thématiques qui font l’objet d’une consultation.

• Plusieurs règles juridiques précises ont été prises pour encadrer les consultations en ligne menées par l’administration, telles que :

o Article L. 131-1 du code des relations entre le public et l’administration (CRPA) (exemple : rendre publiques les modalités de la procédure, assurer l’information des participants, laisser un délai raisonnable pour participer et annoncer les résultats de la consultation, etc.)

o Article 8 de la loi organique n° 2009-403 du 15 avril 2009 (exemple : l’étude d’impact qui accompagne les projets de loi doit exposer avec précision les consultations menées avant la saisine du Conseil d’État, ce qui implique de rendre compte de la teneur et du sens des avis exprimés)

o Articles L. 132-1 et suivants du même CRPA (exemple : Obligation d’assurer une certaine publicité à la consultation, de la conduire pendant au moins 15 jours et de réaliser à son issue une synthèse des observations qui est rendue publique pour les consultations ouvertes sur internet préalables à l’édiction d’un acte réglementaire)

• Les textes font également état de règles déontologiques strictes :

o Respect du public (engagement de prendre sérieusement en compte ce qui sera exprimé dans la consultation).

o Respect de l’intérêt général (la consultation doit tenir compte de l’intérêt général et ne pas donner l’impression que l’impact d’une proposition n’est lié qu’à l’ampleur de la mobilisation d’un groupe particulier).

Concours / challenge

Démarches participatives

• Les concours / challenges visent à récompenser des projets et idées innovants proposés par les citoyens.

• Après une phase de présélection, le public est invité à défendre un projet devant un jury à l’issu duquel un prix sera décerné aux vainqueurs.

• Ces évènements sont généralement en lien avec l’actualité et bénéficient du soutien de nombreux partenaires.

Co-design de services

Démarches participatives

• Le co-design rassemble des méthodes qui permettent de concevoir ou d’améliorer un service ou une politique publique directement avec les usagers et l’ensemble des parties prenantes (décideurs, agents publics, etc.), afin de trouver des solutions pertinentes et efficaces.

Expérience utilisateur

Marketing

(User experience ou UX). L’expérience utilisateur correspond à la perception et au ressenti émotionnel d’un usager face à un service, un objet, une interface. De nombreux éléments concourent à créer l’expérience utilisateur d’un service par exemple : son ergonomie, son usabilité, son efficacité, sa performance ou son accessibilité par exemple.

Enquête publique

Démarches participatives

• Une enquête publique est une procédure codifiée, préalable aux grandes décisions ou réalisations d’opérations d’aménagement du territoire à risques ou dangereux, ayant des impacts potentiellement importants sur l’environnement et la santé et/ou présentés comme d’intérêt public. Certains projets (relevant notamment de la Défense nationale) font l’objet de dérogation à ce type de procédure.

• L’objectif de l’enquête publique a été précisé par la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010. L’enquête publique vise à : – informer le public ; – recueillir, sur la base d’une présentation argumentée des enjeux et parfois d’une étude d’impact, ses avis, suggestions et éventuelles contre-propositions ; – prendre en compte les intérêts des tiers ; – élargir les éléments nécessaires à l’information du décideur et des autorités compétentes avant toute prise de décision.

• On distingue trois grands types d’enquêtes publiques et parmi elles, certaines font suite à un débat public : – les enquêtes imposées par le code de l’environnement – les enquêtes préalables à une Déclaration d’utilité publique, qui permet l’expropriation. – les enquêtes de droit commun

Hackathon

Démarches participatives

• Le concept du hackathon est né aux États-Unis à la fin des années 1990, au sein de la communauté des développeurs adeptes des logiciels libres. • Issu de l’anglais « hack » (s’introduire dans un système) et de « marathon » et imaginé par les communautés de développeurs regroupés au sein du mouvement « Free Open Source Software », le terme hackathon désigne un événement de programmation informatique collaborative. Des personnes aux talents variés (exemple : développeurs, designers, entrepreneurs) s’affrontent ainsi en équipe pour concevoir un prototype d’application ou de service en ligne sur un thème choisi. A l’issue du concours, un jury détermine les vainqueurs et peut, le cas échéant, remettre des prix.

• Le temps imparti à cet évènement est relativement court (un week-end ou une nuit en général) et a souvent lieu le week-end (pour permettre aux salariés ou indépendants de se rendre plus facilement disponibles).

• Cette démarche est également déployée dans le secteur privé, où des entreprises organisent régulièrement des hackathons.

• L’objectif de la démarche est de sensibiliser les citoyens à l’ouverture des données et de valoriser l’innovation citoyenne dans l’action publique.

• Le hackathon peut également constituer un lieu de rencontre entre les citoyens et l’administration sous un format moderne et attractif, et ainsi répondre à des objectifs de transparence et de connaissance de l’écosystème de l’ouverture des données (développeurs, start up, data journalistes etc.).

• Le hackathon permet aussi de mobiliser l’ensemble des directions métier d’un même ministère et faciliter ainsi la création de synergies entre ces structures.

• De manière plus marginale, le hackathon peut permettre de découvrir et de recruter des talents au sein du secteur public.

Lab

Recherche, Ingénierie, Innovation

Ministère ouvert

Démarches participatives

• En juillet 2015, la France a publié, en tant que membre du partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), son premier Plan d’action national pour une action publique transparente et collaborative pour la période 2015-2017. Co-construit avec la société civile, il comporte 26 engagements pris par 10 ministères afin de faire progresser les principes du gouvernement ouvert. Dans le cadre de ce plan, un format innovant de dialogue et de co-construction de l’action publique, intitulé « Ministère ouvert » a été mis en place.

• Les événements « Ministère ouvert » ont lieu tour à tour dans les principaux ministères porteurs d’engagements.

• Le ministère ouvert, qui consiste en l’accueil de citoyens, associations, administrations, et de chercheurs au sein d’un ministère organisant des débats, répond principalement à des objectifs de transparence de l’action publique et de rapprochement de l’administration avec les citoyens. Une communication est effectuée par le ministère pour inviter le public.

Open data camp

Démarches participatives

• L’Open data camp est un événement réunissant des personnes de compétences diverses (agents publics, développeurs, data scientists, citoyens innovateurs, chercheurs, etc.) amenés à travailler sur des projets ou problèmes à résoudre (développement d’applications, programmation informatique, analyse de politiques publiques, etc.) à partir de données ouvertes.

• L’objectif est de promouvoir l’utilisation des données ouvertes, tout en faisant appel à l’innovation citoyenne pour en faire émerger de nouveaux usages.

• Les Open data camps sont également une occasion de rencontrer l’écosystème de l’ouverture des données et ainsi de nouer des relations ou partenariats avec cet écosystème.

Pitch

Start-up, Web

Proposition de valeur

Start-up, Innovation

Prototype

Design, Ingénierie, Science

Un prototype est un modèle, une version initiale ou intermédiaire d’une solution. Il en possède tout ou partie de ses propriétés techniques et de ses caractéristiques. Il permet de donner à une idée une première forme tangible et concrète. Avec un prototype, vous proposez à vos usagers une première expérience du service, vous mesurez s’il répond à leurs besoins et vous observez comment ils interagissent avec lui afin d’améliorer votre solution. Vous permettez aussi aux parties prenantes du service de se projeter concrètement dans son fonctionnement et d’anticiper ses conditions de mises en œuvre. C’est un outil de conception qui peut s’appliquer à différentes solutions : un objet (guichet par exemple), un processus, un service en ligne, etc…

Roadmap

Start-up, Ingénierie, Web

Une roadmap est une feuille de route opérationnelle qui permet de faire le bilan graphique des activités à réaliser afin de mener à bien son projet. Cette roadmap prend le plus souvent la forme d’une présentation chronologique par colonne identrifiant les rôles de chaque partie-prenante du projet, les actions à réaliser, leur niveau d’importance, les difficultés à lever et les livrables attendus

Session

Design

Une session est une activité de conception qui associe plusieurs participants et se déroule dans un temps défini, compris entre la demi-journée et la semaine. Une session poursuit un objectif clairement énoncé dès le démarrage de la session. Elle suit un déroulé structuré, préparé en amont, et rythmé par différents exercices pour parvenir aux résultats souhaités. Ex : session de co-design, session de prototypage.

Template

Design, Architecture

Un canevas, ou template est une représentation graphique qui permet de guider un raisonnement logique par une trame et des questions.

UI / UX

Web design, design

UI (User Interface) : C’est l’apparence de votre solution numérique. Typiquement, il s’agit de ce que les utilisateurs voient directement quand ils utilisent votre solution, qu’il s’agisse du tableau de bord d’une application, de la page d’accueil d’un site, ou de l’apparence d’un formulaire à remplir. (photo UX facebook). UX (User experience) : C’est l’expérience générale que les utilisateurs ont de votre solution ou de votre service. L’acception du concept d’UX est beaucoup plus large qu’une simple modalité numérique. Il s’agit d’une expérience transverse qui prend en compte tous le parcours des utilisateurs, avant d’utiliser le service, pendant son utilisation et après. Le plus souvent l’UX désigne donc à la fois l’apparence, que le process (cognitif et technique) à effectuer pour conduire une démarche. (infographie UX Uber).

World wide views

Démarches participatives

• Le World Wide Views (WWV), également appelé « débat mondial citoyen », a été initié par le Danish Board of Technology Foundation. Cette démarche s’inspire d’une part des sondages délibératifs, et d’autre part des 21st century town meetings.

• Le WWV vise à faire participer les citoyens du monde entier autour d’un thème identique avec, pour objectif, des résultats ayant un impact sur les décisions politiques prises au niveau international. Une méthode commune définie par le Danish Board of Technology Foundation est appliquée à tous les pays afin de faciliter les comparaisons internationales.

• Au niveau national, le World Wide Views trouve une déclinaison par la participation simultanée de citoyens localisés sur plusieurs territoires.

• La démarche s’applique en amont d’une décision, et est privilégiée sur des sujets d’intérêt collectif pour lesquels la mobilisation citoyenne contribue fortement à la réussite de la politique publique (par exemple l’environnement). Le World Wide Views, auquel participe un public large, doit permettre de faciliter l’appropriation de la thématique par les citoyens, tout en valorisant le point de vue citoyen sur des enjeux complexes.