• La démarche design :
    cinq étapes

    Modèle de conception de projet, le design thinking est un processus en 5 phases utilisé par les designers, pour développer des projets d’innovation. Centré sur l’utilisateur final, l’usager, il garantit la désirabilité, la faisabilité et la viabilité de votre projet. Appliqués à la sphère publique, l’ensemble de ces méthodes et principes forment le design public.

Concevoir une solution

Passer d'une idée à un concept de solution

Sélectionner les idées les plus pertinentes

Une session de créativité telle qu’un sprint, un hackathon ou encore un brainstorming plus classique comporte souvent une phase ayant pour but de choisir la meilleure idée à préciser lors de phases ultérieures. Lorsque vous êtes en groupe, il va vous falloir gérer ce type de moment avec une attention particulière car il peut-être difficile pour les individus de se détacher aussi bien de leurs idées que de leurs jugements personnels par rapport aux idées des autres. Pour ne pas perdre de temps et tomber dans une séquence de débat et d’argumentation qui pourrait crisper vos équipes, utilisez ainsi cette méthode simple.

1. Déterminez 2 critères pour juger de la pertinence des idées émises

Après les phases d’idéation collective, utilisez ce type de méthodes si vous devez choisir une idée précise afin de la développer lors des phases de co-conception. Pour vous assurer que tous les membres du groupe seront en phase avec l’idée émise, vous proposerez deux critères qui vous permettront d’évaluer collectivement les concepts émis lors de la phase d’idéation. Afin de vous assurer que chacun est en phase avec ces critères d’évaluation, vous pouvez par exemple les proposer dès le début de votre phase d’idéation – si vous n’avez pas déjà défini de critère de sélection lors des phases de cadrage de votre session.
Tracez ensuite une matrice exposant chacun de ces 2 critères en abscisse et en ordonnée. Vous pouvez par exemple utiliser la méthode présentée ici en traçant une matrice faisabilité / impact sur une large surface.

2. Catégorisez et rassembler les idées similaires

Vous catégoriserez ensuite vos idées en fonction de ces deux facteurs. En interrogeant votre groupe, évaluez chaque idée à l’aune de sa faisabilité et de son impact. Dans un dernier temps, tracez un cercle permettant de rassembler les idées ayant la même thématique et situées dans une même zone. Il arrive ainsi souvent que plusieurs fonctionnalités innovantes imaginées par une équipe se complètent bien et forme ainsi une seule et même solution. Cela vous permettra d’accélérer votre phase de conception.

Notez que vous pouvez également changer ces deux critères. On trouve par exemple des matrices « simplicité d’utilisation / pertinence de l’usage » ou bien encore « potentiel d’économies générées / degré d’innovation ».

Map méthode