• Découvrir le design public

    Vous souhaitez découvrir comment mener vos projets différemment ? Voici les principales méthodes de la gestion de projets publics en mode design. Suivez le guide !

  • Démarrer son projet
  • Comprendre les usages et les usagers
  • Concevoir des solutions
  • Expérimenter une solution
  • Déployer une solution

J’identifie les acteurs, je crée un plan de déploiement

Vous avez le concept de votre projet, vous avez un prototype que vous avez expérimenté sur un périmètre réduit pour en comprendre la valeur : que faut-il faire pour s’assurer de la diffusion de votre solution ? Comment assurer son usage et son appropriation par ses bénéficiaires d’une part, mais aussi par les agents et services qui seront chargés de la mettre en œuvre ?

Créez des alliances

Votre premier objectif est d’identifier les principaux partenaires qui vont pouvoir parler de votre solution et permettre sa compréhension par le public que vous visez. Pour schématiser, votre champ d’influence est structuré sur 3 niveaux : vos partenaires directs, qui ont participé à la création de votre solution, vos partenaires indirects, qui seront chargés de sa mise en œuvre et enfin votre écosystème élargi, composé de tous les acteurs travaillant de près ou de loin sur la même problématique socio-économique que vous. L’identification de ces acteurs est une étape cruciale pour vous permettre de développer vos « canaux de communication » réels : un site internet ou une affiche dans votre structure n’est peut-être pas la bonne solution pour que les publics que vous visiez s’approprie votre solution. Au contraire, un acteur comme une association de terrain ou une personnalité influente comme un directeur de service ou un représentant d’un intérêt politique on beaucoup plus de chance de s’adresser directement au public que vous visez. Ce sont ces acteurs que vous devez convaincre pour qu’ils opèrent comme des « points de contact » avec votre public !

Analysez l’influence des acteurs

Soyons honnêtes, partons du principe que la plupart des politiques publiques, à fortiori lorsqu’elles sont innovantes, sont mal appropriées par les publics qu’elles visent. L’une des raisons principales de cet état de fait tient dans le manque de compréhensibilité et et de transmission des projets de réformes. Si vous voulez que votre solution touche son public et ait un impact, vous allez donc devoir comprendre qui va devoir en parler et comment. Qui sont les acteurs susceptibles d’apporter de la compréhension quant à votre solution ?

Une fois ces acteurs identifiés, vous devez ainsi analyser l’influence de chaque acteur.Dans une stratégie de communication d’influence, il existe ainsi trois types d’acteurs :
– les early adopters : premiers testeurs et utilisateurs de votre solution, ils sont votre première communauté et doivent être capable de facilement expliquer pourquoi ils utilisent votre solution et ce que cela change pour eux ;
– les ambassadeurs : s’ils n’utilisent pas nécessairement votre solution, ils en perçoivent les effets et s’inscrivent dans un mouvement de transformation similaire à celui que vous essayez d’impulser. Les ambassadeurs recouvrent votre éco-système de premier niveau (autres services publics avec lesquels vous travaillez, fournisseurs, …) et votre éco-système élargi (associations, communautés d’intérêts, acteurs du territoire travaillant sur un champ similaire) :
– les sponsors : ce sont les acteurs institutionnels qui vont défendre l’impact de votre dispositif. Si vous avez par exemple un directeur d’un important service qui est convaincu par votre solution et qu’il l’utilise, il en sera le meilleur sponsor dans son cercle d’influence.

Pour être efficace, votre stratégie de diffusion doit développer des contenus facilement compréhensible et adapté pour chacun des acteurs. Par exemple, un sponsor tel qu’un directeur d’administration centrale a peu de temps à consacrer à vous parler et à diffuser votre projet : vous devez créer pour ce type d’acteur un document court et percutant pour lui permettre de comprendre l’essence de votre solution. De la même manière, un décideur aura beaucoup plus tendance à se mettre en mouvement s’il perçoit clairement les risques du statu quo. Vous devrez répéter cet exercice de ciblage pour chaque acteur influent de votre sphère.

Distribuez les rôles dans la conception et la diffusion de votre projet

Pour vous assurer que votre projet sera déployé, il vous faudra construire une roadmap de déploiement. Vous devez ainsi distribuer des rôles à chacun des membres de votre équipe, qui devront s’assurer que toutes les cibles que vous allez définir par la suite ont connaissance du projet, qu’elles en comprennent les principaux points d’intérêt et qu’elles savent comment l’utiliser afin de le défendre.

Un long chemin sépare l’idée du service ou de la politique publique telle qu’elle sera utilisée. Vous devez distribuer les rôles au sein de votre équipe projet afin que chaque élément de votre mise en oeuvre ait un responsable bien identifié. Pour s’assurer que chacun avance au même rythme, n’hésitez pas à afficher la roadmap et ses jalons dans votre bureau. Une autre bonne pratique est également d’instaurer des points réguliers avec votre équipe afin que vous discutiez les avancées et les difficultés de chacun.